23/05/2016

Le chococaracahuète! (sans gluten)



ALERTE GLUMMYTUDE EXTRÊME

Les lignes qui suivent peuvent déclencher des accès de fringale irrésistibles!
Vous voilà prévenus... 

Et Dieu créa Pierre Marcolini qui créa le Brownie au chocolat, fruits secs et caramel, rebaptisé chococaracahuète par les glummies (recette parue dans le Fou de Pâtisserie n°16). Et Laetitia tomba amoureuse de la recette (comment résister), et décida de glummyser tout ça. Puis les amis de Laetitia goûtèrent et tombèrent amoureux à leur tour...

Difficile de trouver les mots justes pour décrire ce grand moment de gourmandise. C'est un peu le concept du snickers... En 1 000 000 000 000 000 00000000000 fois meilleur (j'exagère à peine). Imaginez un peu un cœur humide bien chocolaté, une croûte craquante à souhait, le tout recouvert d'une montagne de caramel demi-sel et de fruits secs torréfiés... J'en ai l'eau à la bouche rien que d'y repenser... C'est irrésistible, même C. qui déteste le caramel s'est resservi... Un miracle!


C'est une petite énorme bombe chocolatée, à tomber à la renverse. Je sens que je n'arrive pas à lui faire justice, le plus simple serait que vous le fassiez pour bien comprendre de quoi je parle! Une fois n'est pas coutume, j'ai pris quelques libertés dans le choix des ingrédients et dans les proportions (je trouve la version proposée beaucoup trop sucrée), mais le résultat a été validé à l'unanimité.



Les ingrédients :


Pour 10 personnes

Le Brownie
100g de cacahuètes non salées
50g d'amandes décortiquées
50g de noix de pécan
20g de noix
180g de chocolat noir (70%)
240g de beurre doux
5 oeufs
300g de sucre semoule
120g de mix sans gluten maison

Le Caramel
50g de crème liquide
200g de sucre semoule
50g de beurre à température ambiante (coupé en dés)
1 belle pincée de fleur de sel


1/ Préchauffez votre four à 160° et faites torréfier vos fruits secs pendant 20 minutes. Réservez.

2/ Préparez la pâte du brownie. (Ici dans le cook expert, mais ça marche très bien dans un saladier avec la cuillère magique!).
Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.
Dans la cuve du Cook Expert, mettez les oeufs et le sucre, puis lancez le programme BOULANGERIE > PÂTE / GÂTEAU > AUTO. Vous allez obtenir un mélange très mousseux. Relancez le programme 1 minute 30 en incorporant le chocolat à votre appareil puis la farine. C'est prêt! 
Versez votre appareil dans un moule préalablement beurré  et enfournez pour 1h (la recette indique 40 minutes, mais au bout de 40 minutes le gâteau était encore très TRES liquide, la lame ressortait enduite de pâte crue...).



3/ 15 minutes avant la fin de la cuisson du gâteau, lancez votre caramel. Faites tiédir la crème. Dans une casserole mettez le sucre et faites un caramel. Quand votre caramel est bien doré, ajoutez la crème tiède tout en fouettant. Une fois que la crème est bien incorporée ajoutez le beurre en dés et la fleur de sel (en continuant à bien fouetter). Terminez en ajoutant les fruits secs torréfiés.



4/ Une fois votre gâteau cuit. Démoulez-le immédiatement et versez le caramel sur le dessus. Laissez-le refroidir avant de le servir (il se mange à température ambiante).


Bon Appétit!


Petits trucs et astuces :

- Mix sans gluten maison:
320g de farine de riz
200g de farine de maïs
40g de maïzena
100g de poudre d'amandes
2càc de gomme de xanthane

- Dans la recette originale, les fruits secs sont les pistaches (200g), les noisettes et les amandes (30g de chaque), mais je n'avais pas de pistache sous le coude, et les noisettes me sont interdites, j'ai donc décidé de modifier légèrement les ingrédients, et je ne le regrette pas, je suis une inconditionnelle du mélange choco-cahuètes.

- J'ai également réduit un peu le grammage de sucre (en passant de 400g à 300g), on ajoute quand même du caramel sur le tout, donc la quantité initiale m'a effrayé.

- Le gâteau est cuit quand la lame du couteau-test est encore légèrement humide. Le gâteau est un peu tremblotant mais c'est normal, il va durcir en refroidissant.

- Choisissez un moule avec une forme relativement simple (j'ai fait l'erreur de prendre mon nouveau moule à Bundt cake pour l'inaugurer, c'est un très mauvais choix. Il faut démouler le gâteau dès sa sortie du four, or à la sortie du four il est plein d'air = instable lors du démoulage! Préférez donc un moule à cake classique. Autre conseil sur votre moule, le gâteau gonfle énormément à la cuisson, ne remplissez donc pas trop le moule (il redescend en refroidissant).

- Si le caramel a durci le temps de démouler le gâteau, refaites-le chauffer doucement jusqu'à ce qu'il se re-liquéfie.

-Il fait partie de ces gâteaux qui sont encore meilleurs le lendemain. Si vous le conservez au frais, pensez bien à le sortir en avance.










.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire