A propos


"Il faut vivre pour manger et

 non manger pour vivre".


C'est un peu la devise familiale. Chez nous tout tourne autour du repas. On se lève en pensant à ce que l'on va bien pouvoir déguster dans la journée, on se couche en faisant des plans pour les repas des semaines à venir... Et même pendant les repas on parle encore et toujours de nourriture!

Comme Obélix, je suis tombée dans la marmite quand j'étais toute petite. Il faut dire que tout joue contre moi, ma mère est une cuisinière redoutable, ma grand-mère est une vraie mamie gâteau (à tendance 'gaveuse d'oie'!), même mon arrière-grand-mère cuisinait très bien, sans oublier ma tante B. véritable experte en pâtisserie.
Comment échapper à cet amour de la cuisine? IMPOSSIBLE.

Me voilà donc, représentant (avec ma soeur mini P.) la 4ème génération de femmes gourmandes et gourmets. La pression est là et je m'efforce d'être digne de cet héritage culinaire!

Pendant 28 ans je me suis régalée sans limite. Jusqu'à ce jour fatidique ou j'ai appris que j'étais allergique au blé. YOUPIIII!
(jaune le youpi)
Adieu baguettes fraîches, chouquettes, flans, tartes, pizzas, pâtes, pâte à tartiner, cookies, cupcakes, brioches, feuilletage, crêpes, cakes, croissants, fougasses, tartelettes aux fraises, tiramisu, foccaccia, beignets.......blablabla

Hors de question que je me laisse abattre, et que je renonce à tous ces délices.

L'offre est quasi inexistante (je parle d'offre qualitative, à tendance gastro, pas des erzatz de sablés ou autres que l'on peut trouver dans les grandes surfaces). J'ai donc décidé de me consacrer à la cuisine 'gluten free', et plus particulièrement à la pâtisserie pour laquelle il y a moins d'alternatives existantes que pour le salé. Pour être parfaitement honnête je ne pense pas que l'on puisse retrouver EXACTEMENT  les mêmes textures / saveurs présentes dans les recettes traditionnelles, mais je veux prouver que la cuisine 'gluten free' peut elle aussi être très gourmande, esthétique et aussi facile (ou complexe) à faire que la cuisine 'classique'. Bref qu'il est tout à fait possible de prendre du plaisir en mangeant sans gluten.

C'est d'ailleurs de là que vient le nom de ce blog:
GLUten free + yuMMY = GLUMMYYY!

J'espère être à la hauteur du challenge et réussir à vous régaler!

L.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire